Les installations de chauffage à combustion modernes

Les installations de chauffage les plus économiques sont celles qui fournissent, en temps réel, la quantité de chaleur correspondant au besoin. Lorsque le brûleur est arrêté la chaleur de la chaudière s’échappe à l’extérieur du bâtiment par la cheminée (effet du tirage) et des pertes d’énergie sont ainsi engendrées.

Ces pertes peuvent être évitées lorsque l’appareil de chauffage fonctionne en continu. Comme la demande varie selon les conditions climatiques, l’engagement de brûleurs adaptant automatiquement leur puissance est indispensable. Ces brûleurs sont appelés « brûleurs modulants ».

Par ailleurs, la condensation de la vapeur d’eau contenue dans les gaz de combustion permet d’augmenter le rendement de l’installation de manière substantielle.

Dégoudronnage d’une cheminée

Lorsque l’intérieur d’une cheminée présente du goudron, le risque de feu de cheminée est très grand. Un ramonage mécanique ordinaire ne suffit pas pour éliminer ces résidus. Dès lors le ramoneur devra procéder à un ramonage par le feu. Un dégoudronnage mécanique avec une machine rotative à percussion peut également être pratiqué dans certains cas. 

Si la cheminée présente du goudron, le ramoneur déterminera les causes et donnera des conseils sur la manière d’utiliser l’appareil de chauffage pour éviter le goudronnage de la cheminée.

Si le goudronnage persiste malgré tout, le dégoudronnage devra être effectué. Le maître ramoneur avisera par écrit le propriétaire ou son représentant, la municipalité et l’Établissement. En outre, il indiquera si l’état de la cheminée nécessite une réparation ou une modification préalable ; les frais de ces travaux sont à la charge du propriétaire.

Cheminée goudronnée Ramonée avec appareil rotatif
Suie dure bistrée Goudron lisse et collant (très combustible)

 

Feu de cheminée

En cas de feu de cheminée, le maître ramoneur doit immédiatement être informé. La cheminée ne doit en aucun cas être remise en fonction sans avoir été contrôlée au préalable. Le ramoneur doit procéder à un constat et adresser son rapport sans délai à l’Etablissement.

Suie gonflée après un feu de cheminée Et après le ramonage
Dégât à l’intérieur d’une cheminée qui a subi un feu de cheminée. Ce conduit n’est plus utilisable en l’état Fissure verticale profonde. Ici non plus ce canal ne peut plus être remis en fonction avant réparation
Tuyau bouché par de la suie brûlée Incendie à l’intérieur d’un conduit de cheminée
 
La fumée est très dense et lourde lors d’un feu de cheminée  

 

Règles d’or pour éviter le goudronnage d’un conduit de cheminée

Qualité du combustible

  • Le bois doit être séché à l’air minimum deux ans avant d’être brûlé
  • Ne pas utiliser de rondins
  • Le bois doit être entreposé dans un endroit aéré à l’abri de la pluie

Utilisation de l’appareil de chauffage

  • Ne pas trop remplir le foyer (en principe pas plus du tiers)
  • Éviter absolument de remplir le foyer pour maintenir le feu le plus longtemps possible
  • Ne pas fermer les tirages et les amenées d’air
  • Nettoyer la grille régulièrement
  • Maintenir une température de combustion élevée

Construction de la cheminée

  • Le dimensionnement de la cheminée doit être adapté à l’appareil de chauffage
  • La cheminée doit être bien isolée thermiquement
  • Le tirage ne doit pas être entravé, modification de section ou longueur insuffisante sur le toit par exemple