Chauffage au mazout

Installations traditionnelles

Le mazout est pulvérisé en très fine gouttelettes à travers un gicleur (atomisation). Ce système ne permet pas d’abaisser la puissance de l’installation en dessous de 12 kW sans occasionner des dérangements par l’obstruction du gicleur. La puissance fournie est ainsi souvent trop grande pour les besoins des constructions modernes conduisant à des arrêts fréquents du brûleur.

Installations de dernière génération

Le mazout est évaporé par rayonnement thermique et mélangé à l’air comburant avant d’être acheminé dans la zone de combustion où le mélange vapeur combustible/air sera enflammé. Ce système permet de moduler la puissance en fonction de la demande et d’abaisser la puissance inférieure aux environs de 5 kW.

Fréquence de ramonage: pour les petites installations, en général une fois par an, voire deux fois

 

D’autres infos sur www.mazout.ch

Imprimer E-mail

Espace membres