Arrêté du 28 septembre 1990 sur le ramonage obligatoire

Les canaux de fumée fixes au sens de l’article 176 de la loi doivent être nettoyés régulièrement en tenant compte du genre de combustible utilisé, du degré d’utilisation et de la technique actuelle, 1 à 2 fois par an.

Lorsque le présent arrêté prescrit deux nettoyages par an, l’un des deux au moins doit avoir lieu pendant la période durant laquelle les installations sont utilisées.

Travaux de ramonage

Les canaux de fumée rattachés de manière durable à des installations productrices de chaleur doivent obligatoirement être ramonés, afin de prévenir, par l'enlèvement régulier des suies et des combustibles imbrûlés, les dangers d'incendie et d'asphyxie. La fréquence entre deux nettoyages dépend du genre de combustible utilisé, du degré d'utilisation et de la technique actuelle.

Lorsque deux nettoyages sont prescrits par année, l'un des deux au moins doit avoir lieu pendant la période durant laquelle les installations sont utilisées.

Vous trouverez les informations relatives aux fréquences de ramonage à la rubrique tarifs et fréquences.

 


Travaux obligatoires pouvant être effectués par votre ramoneur ou une entreprise spécialisée

Selon la directive de la protection incendie (AEAI-Association des établissements cantonaux d'assurance incendie) /  installations thermiques :

Pt 7 État de fonctionnement et maintenance - Les  propriétaires  ou  exploitants  d'installations  doivent  entretenir  les  installations  thermiques conformément aux prescriptions et garantir leur fonctionnement en tout temps

 

Cependant ces travaux ne rentrant pas dans les critères de l’arrêté du 28 septembre 1990 sur le ramonage obligatoire, ces travaux peuvent être effectué par votre ramoneur ou une autre entreprise spécialisée.

Afin de garantir un fonctionnement sûr, économique et écologique de votre installation de chauffage, il est indispensable d’effectuer ces travaux d’entretien régulièrement.

L’importance d’un ramonage régulier de votre installation de chauffage

Définition du ramonage 

  • Procédé consistant à enlever tous les résidus de combustion à l’intérieur d’un appareil de chauffage.  

Techniques de ramonage

  • Ramonage mécanique avec des outils particuliers (brosses, grattoirs, hérissons) et électriques (aspirateurs, appareils à rotation).
  • Ramonage alcalin avec des produits de nettoyage et d’entretien neutralisants, après un ramonage mécanique. 

Avantages d’une installation ramonée

  • Économie d’énergie La transmission de l’énergie de combustion au fluide caloporteur n’est pas entravée par la suie (isolante).
  • Protection de l’environnement Découlant directement de l’économie d’énergie (moins de combustible brûlé = moins de pollution). Également par le ramonage, diminution des particules solides rejetées dans l’air.
  • Longévité de l’appareil de chauffage accrue En plus de la suie, les résidus acides sont également éliminés. Ces résidus sont formés lors de la combustion du soufre contenu dans le combustible. La combinaison de la suie avec les vapeurs d’eau des gaz de combustion provoque des acides sulfureux et sulfurique. Par l’enlèvement de la suie, la corrosion de l’appareil est ainsi évitée.
  • Sécurité de fonctionnement accrue Les pannes dues à l’encrassement de l’installation sont évitées. Par ailleurs, d’éventuelles défectuosités consécutives à l’usure peuvent être descellées. Le nettoyage d’un générateur de chaleur (chaudière) par un homme du métier vous fera économiser du combustible; en effet, 1,5mm de résidus de combustion sur les surfaces de chauffe suffisent pour augmenter de 6 % la consommation annuelle d’huile de chauffage.
             
             
    chaudière avant le nettoyage   chaudière après le nettoyage mécanique   chaudière après le nettoyage alcalin
    Le nettoyage de fourneau à bois et à mazout, ainsi que les tuyaux vous feront économiser du combustible. Le nettoyage des fourneaux à bois (fourneaux cheminées), calorifère à mazout et tuyaux de raccordement à ses installations vous fera également économiser du combustible.